5. Tailler et suspendre vos plantes

5. Tailler et suspendre vos plantes

Apprenez ici comment tailler et entretenir votre jardin hydroponique Gobekli de culture intérieure (indoor farming).

Afin de bien réussir votre croissance hydroponique, il est essentiel de maîtriser l’art de couper et d’entretenir vos plantes.

Par exemple, les plants de tomates produisent plus de gros fruits, mais ont le désavantage de toujours continuer à pousser! Dans une serre commerciale, les plants pourraient atteindre 10 pieds (3m!) et, de toute évidence, nous avons pas une telle hauteur dans Gobekli!

Tailler les plantes lorsqu’elles deviennent trop grandes

Le premier élément à maîtriser est de couper le dessus des plantes lorsqu’elles poussent trop.

Au début de la croissance, lorsque les plants sont petits, nous pouvons descendre la lampe en utilisant les poulies à cran d’arrêt (faire descendre la lampe en pesant sur le petit bouton de la barrure sur les poulies), et approcher la lampe à 20-30 centimètres des plants. Lorsque les plants sont petits et que les lampes sont très près des plants, il peut être pertinent de diminuer la puissance des lampes à 30-50%.

Au fur et à mesure que la plante grandit, il faudra relever la lampe graduellement, jusqu’à ce qu’elle soit au maximum. Lorsque la vigne de la plante de tomate s’allonge, il faudra garder les feuilles vertes sur le dessus, et les tiges sans feuilles sur le dessous.

À partir de ce point, il faudra couper et replier les plantes qui deviennent trop grandes. Un truc, est de monter les nouvelles tiges avec des feuilles vertes et des fleurs sur le dessus des barres horizontales de soutien.

On peut faire des «cercles» avec les tiges sèches sans feuilles, et les fixer sur les barres horizontales de soutien.

Dans une serre commerciale, on va constamment chercher à monter les nouvelles tiges avec des feuilles fraîches sur le dessus, et on cherchera a amasser les tiges sans feuilles vers le base des plantes, où il n’y a pas de lumière.

Entraîner les tiges

On peut utiliser des petits fils de tissus élastiques pour («garden twine» ou «garden string» en anglais, tel le biostretch, qui est biodegradable, et qui n’étouffe (étrangle) pas les tiges des plantes, car elles sont élastiques.

Les attaches en tissus élastiques et biodegradable sont simples à utiliser.
Les attaches flexibles ont une tige de métal dans le centre, mais sont couvertes de plastique pour ne pas endommager la tige. Très utile pour maintenir une plante dans une position donnée.

On peut simplement tirer sur les tiges en les attachant à un support, ou les rabaisser en les repliant et en les attachat au support.

Pour maintenir une branche en place, il ne suffit que de l’attacher avec un fil de tissu élastique, ou de la ficelle.
Afin d’éviter que les tomates ne brisent les braches lorsqu’elles sont très grosses, mieux vaut de les fixer à la structure, ou a une plus grosse branche.

MISE EN GARDE : LES PLANTES NE DOIVENT JAMAIS TOUCHER LES LAMPES. En plus d’un faible risque de feu, les plantes vont s’endomager si elles sont trop près des lampes! Lorsqu’une plante se recroqueville, qu’elle devient noire et sèche, c’est un signe qu’elle est trop près d’une lampe.

Les taches noires, les extrémités recroquevillées, et la décoloration sont des signes de surexposition à la lumière. Coupez les feuilles endommagées, et taillez la plante pour l’éloigner des lampes.

Les gourmands (tomates seulement)

Il existe un débat au niveau des «gourmands». Les gourmands sont cette petite pousse qui se développe entre la tige principale (verticale) et une de ses feuilles (tige horizontale, qui se redivise en feuilles).

Le gourmand est essentiellement une nouvelle tige qui se développe et si on le laisse pousser, votre plant de tomate aura deux têtes.

Il faut pincer et tourner pour casser le gourmand, ou le couper avec des ciseaux propres.

Dans certains contextes, avoir deux têtes peut être un avantage : plus de fleurs, plus de feuilles, et ceci permettra de faire grossir le plant si on a de la place dans notre espace de croissance.

Par contre, un plant de tomate qui a trop de têtes fera plus de fleurs qu’elle ne peut en alimenter et les fruits seront plus petits. De plus, vous manquerez éventuellement d’espace si vous laissez tous vos plants de tomate se dédoubler constamment.

Il faut donc choisir de couper les gourmands, dès qu’ils poussent, lorsqu’on ne veut pas développer une nouvelle tête de plant.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *