2. Planter les graines dans la laine de verre

2. Planter les graines dans la laine de verre

Une fois que les graines ont éclaté, c’est à dire que les racines ont percé la coquille de la graine, il faut préparer le substrat (le médium) de croissance. Ici nous utiliserons de la laine de verre (recommandé pour les systèmes Gobekli), mais les amateurs plus avancés d’hydroponie pourront utiliser d’autres médiums de croissance hydroponiques naturels (comme les billes d’argile, la fibre de noix de coco, etc.).

Il faut d’abord préparer un cube de laine de verre de la bonne dimension (ici, nous avons acheté une «GroSlab» de la compagnie «Grodan» et nous la coupons pour qu’elle rentre dans le pot rond de 3 pouces (80mm).

On coupe les coins pour que le cube de laine de verre soit serré dans le pot troué.

Avant de planter les graines germées, il est recommandé de laisser tremper les cubes dans une solution à 5.5 de Ph pendant quelques heures, jusqu’à 24h.

L’eau du robinet est souvent à plus de 7 de Ph, c’est un peu alcalin, il faudra ajouter de l’acide pour faire descendre le Ph un peu.

L»instrument qui test le Ph nous indique un Ph de 7.18.

Afin de descendre de Ph, on utilisera une formule «Ph -» (Ph moins, habituellement orangé), un acide dilué, souvent un mélange d’acide Phosphorique et/ou citrique. Quelques gouttent suffisent. Ici, pour 2 litres d’eau, on aura mis 3 gouttes. Si le Ph descends en-dessous de 5.5, on utilisera le Ph + («Ph Plus», bleu)

Tester régulièrement le Ph pendant le trempage. Il va remonter, car la laine de verre alcaline et augmente le Ph de l’eau. C’est normal. Il ne suffit que d’ajouter quelques gouttes de «Ph -» (acide, orange) et de re-tester le Ph, jusqu’à ce qu’on obtienne entre Ph 5.5 et Ph 6.5.

Après avoir ajouté l’acide le Ph est tombé à 5.2, c’était trop bas, on a dû ajouter une goutte de «PH +» («Ph Plus», bleu). Le cube a trempé plusieurs heures.

La laine doit tremper quelques heures au moins, et 24 heures au plus. Le Ph peut changer (remonter) pendant cette période, alors mieux vaut le tester plusieurs fois. Lorsque le trempage est terminé, vous pouvez sortir votre cube de laine de verre. Il faut bien essorer votre laine de verre. Elle doit demeurer humide, mais pas détrempée.

Cette laine est saturée , car elle était plongée sous l’eau. Ça risque de faire pourrir les racines! Il faut enlever de l’eau (l’essorer) de moitié environ.

Enlever le surplus d’eau.

Peser doucement pour qu’environ la moitié de l’eau contenue dans la laine de verre sorte. Elle doit rester humide au toucher, mais pas être détrempée.

Insérer la laine dans un pot noir troué («net pot») de 3 pouces (80mm) de diamètre.

La laine de verre qui a trempé, puis a été essorée, est mise dans un pot de plastique troué («net pot»). Les racines vont pouvoir sortir par le dessous et courir dans les rails de NFT.

Ensuite, il faudra faire de petites ouvertures au sein de la laine de verre à l’aide d’un couteau ou d’une petite baguette de bois ou d’un crayon (5-8mm de diamètre). Manier les graines germées avec un grand soin, elles sont fragiles!

Déposez ensuite délicatement une ou deux graines par trou à l’aide d’une pince à épiler, d’une baguette ou d’un crayon.

Faites attention de ne pas casser les racines! Ne pas peser sur la graine pour la faire rentrer, ça risquerait de casser la racine. Si elle ne rentre pas bien, jusqu’à ce que la tête (la graine) soit sous le niveau de la laine de verre, sortez la graine, et agrandissez votre trou.

Ici, on a utilisé la pointe d’un crayon pour bouger délicatement la graine dans son trou, puis on a piqué autour du trou doucement, pour refermer celui-ci sur la tête de la graine. On ne veut pas que la graine soit trop profonde dans la laine, ça risquerait de la tuer.

Refermez le trou dans la laine de verre, ou placez une petite boule (5mm) sur le dessus du trou, mais ne pas le presser en place, car la plante doit pouvoir émerger du cube de laine.

Un petit bouchon est ajouté sur le dessus de la plante. Il ne doit pas être trop gros, et on ne doit pas l’écraser dans son trou.

Placez les pots dans un endroit chaud et faiblement éclaire (ou au noir, jusqu’à ce que la tête de la plante émerge de la laine de verre). Lorsque la plante a des feuilles, il lui faudra de la lumière. Mais pas trop, la jeune plante est fragile!

Petit plant de concombre dont deux feuilles (cotylédons) ont émergées des graines.

Quand vous voyez les racines sortir du pot rond noir, placez celui-ci dans votre Gobekli.

Un réseau de racine qui se développe bien sur ce plant de tomates bio!

Méthode du pot Masson (alternative)

Certaines plantes réagissent mal lorsqu’on les transplante directement dans le système NFT de Gobekli, et on besoin d’une période d’adaptation pour se développer un réseau de racine fort. Dans ce cas, on peut laisser les racines se développer dans des pots Massons, avant de les plancer dans le système Gobekli. Voici comment:

Lorsque des racines blanches ont poussé en-dessous du pot noir en filet («net pot»), insérez-le dans un pot de type «Masson» (en verre, transparent) pour permettre aux racines de se développer. D’ici 3 à 5 jours, vous verrez les racines se développer et les tiges de vos plantes grossiront. Le pot Masson doit être rempli d’une moitié d’eau et d’une moitié de nutriments (solution normale à 50% de dilution, soit entre 500 et 800 EC – 250 et 400 ppm). Laissez le pot Masson à la lumière du jour. Changer l’eau si elle prend une couleur ou une odeur, ou si les racines deviennent noires.

Avec le technique du pot Masson, les racines one une chance de se développer avant d’être mise dans le système NFT, ça permet à la plante de croître plus vite.

Dès que les racines et les tiges sont apparentes, longues et en santé, alors prenez le pot noir et insérez-le dans votre Gobekli !

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *